Marlene Delcambre photographe benudemagazine

« Ça va bien se passer »

Le premier jour, je suis l’actualité. Mais sans nouvelles de Marlène.

Yellow table.

Les nouvelles, nouvelles ou nouvelles sont les dernières informations véhiculées par les médias. On parle plus généralement de l’actualité pour préciser toutes ces dernières informations. Il s’agit d’informations sur les nouveaux événements en cours ou survenus il y a un jour ou même quelques jours.

Marlene Delcambre photographe benudemagazine
Marlène Delcambre

Aujourd’hui comment ne pas fermer les yeux devant de nouvelles nouvelles sans s’appuyer sur de solides sources…

Marlene Delcambre photographe benudemagazine
Marlène Delcambre

…et être submergé jusqu’à l’étourdissement.

Marlene Delcambre photographe benudemagazine
Marlène Delcambre

Et de nouvelles en nouvelles, le lendemain j’apprends que le news est fake, j’en tombe de ma chaise.

Marlene Delcambre photographe benudemagazine
Marlène Delcambre

Moi qui était prête à replonger…

Marlene Delcambre photographe benudemagazine
Marlène Delcambre

A force d’écouter, « il faut manger cinq fruits et légumes par jour ». Pourquoi pas deux ?

Marlene Delcambre photographe benudemagazine
Marlène Delcambre

Finalement, je fais l’autruche en attendant les “news” du lendemain. Vivement que mes masques soient secs!


Marlène Delcambre est une photographe de mode et une artiste plasticienne qui utilise l’image, la vidéo et l’écriture.

Elle travaille principalement l’autoportrait et procède à une mise en scène à vocation analytique, teintée d’ironie, de poésie ou d’absurde. 

Marlene Delcambre photographe benudemagazine
Marlène Delcambre se tient à carreaux.

Elle travaille avec son image pour retranscrire les manifestations psychologiques et les réactions physiques face aux évènements que nous traversons. Le sujet peut être une réalité constante ou un évènement qui nous traverse. Le but étant de caricaturer, de dénoncer, ou de prendre le sujet avec dérision et légèreté avec comme principale velléité de faire sourire le spectateur et de l’émouvoir. 

Pour elle, l’autoportrait n’est pas un dialogue entre l’artiste et lui-même, c’est un dialogue avec le spectateur. 

La série « ça va bien se passer » est une série d’autoportraits qu’elle qualifie d’absurde, de disruptive et de sensuelle.

L’absurdité et le burn out dans le quotidien mis en scène dans une esthétique pop.

Marlène porte un body Wolford et un haut Bershka.

Close

Sign in

Close

Cart (0)

Cart is empty No products in the cart.



Currency


X