Anna Poster Portrait

HISTOIRE D’AMOUR UKRAINIENNE, ANNA.

Anna, une mère célibataire d’âge moyen, vit dans une petite ville industrielle de l’est de l’Ukraine déchirée par la guerre. Elle travaille dans une usine de transformation de la viande, vit dans un appartement en déclin et rêve d’une vie meilleure pour elle-même et sa fille de 16 ans, Alina.

Anna Still
Anna Still

Elle entend une publicité à la radio à propos d’une fête organisée pour les hommes étrangers qui sillonnent le pays à la recherche de l’amour. Désespérée de changer, elle va à la fête bien qu’elle ne soit pas sortie depuis des années.

Lors de la soirée, Anna est confrontée aux réalités de la vieillesse, aux vraies intentions des hommes américains et enfin à sa fille qui assiste elle-même à l’événement.

Festival de Cannes

ANNA a été présélectionnée pour un BAFTA et a remporté le prix du meilleur court métrage britannique aux 22e British Independent Film Awards. Il a été nominé pour une Palme d’Or au 72e Festival de Cannes.

Dekel Berenson
Dekel Berenson

Le réalisateur Dekel Berenson

J’ai visité l’Ukraine pour la première fois en 2012. C’était une étape importante pour moi personnellement car ma grand-mère est née à Khust, une petite ville frontalière de l’Ukraine. Elle a été témoin de la manière dont l’Ukraine, comme le reste de l’Europe de l’Est, est devenue une partie de l’URSS et a par la suite acquis son indépendance – qui est maintenant à nouveau menacée. Lorsque je suis parti, j’étais fasciné par le mélange de traditions de l’Est et de l’ Ouest, par les habitants, et j’étais navré de voir la pauvreté et la corruption de ce pays qui sévit dans ses institutions.

Anna Still
Anna Still

Dans les discothèques d’Odessa, lors d’une chaude soirée d’été, j’ai assisté à des événements similaires à ceux décrits dans Anna. Ces clubs sont réputés pour être des lieux reconnus pour le type d’hommes et de femmes qui cherchent d’autres personnes tout en conservant leurs objectifs secrets. Les hommes regardent les femmes comme s’il s’agissait de morceaux de viande suspendus sur le lieu de travail d’Anna. Les femmes évaluent les hommes en fonction de la valeur perçue de leurs chaussures.

Anna Still
Anna Still

Les hommes, dans l’espoir de tirer profit du désespoir de ces femmes et de leur désir de partir à l’étranger, tentent de les séduire en leur promettant une relation possible. Les femmes, faisant semblant de ne pas être au courant du stratagème évident, font elles aussi des promesses et leur escroquent des boissons gratuites, des dîners coûteux et des cadeaux.  Les femmes les plus rusées et les plus déterminées séduiront à leur tour les hommes naïfs avec des promesses d’amour et un mariage éternel, mais divorceront rapidement lorsqu’elles arriveront dans leur nouveau pays. Par conséquent, chaque partie essaie de tirer profit de l’autre et échoue le plus souvent, mais revient ensuite le soir suivant pour continuer. Car avec ce cynisme et objectivation, il y a la force motrice de l’espoir que lors d’une de ces soirée une interaction mènera à quelque chose de plus profond et de plus significatif, une liaison  réelle basée sur des sentiments sincères, une relation qui mènera à une meilleure vie.

Anna Still
Anna Still

Quand j’ai observé ce qui se passait dans les discothèques, cela m’a incité à approfondir ce phénomène culturel et à découvrir l’existence de «voyages amoureux» tels que décrits dans Anna. J’ai trouvé le sujet tellement intéressant que je suis retourné en Ukraine six ans après ma première visite, pour le filmer. Dans le film Anna, le climat est hivernal et froid, mais quelles que soient les régions du pays, chacun nourrit finalement des rêves et des aspirations. Ces rencontres internationales, organisées depuis la chute du rideau de fer, se poursuivent et des groupes arrivent en Ukraine plusieurs fois par an. Ces grandes soirées dans lesquelles il y a habituellement 10 fois plus de femmes que d’hommes, se déroulent presque exclusivement dans l’est de l’Ukraine, la zone industrielle et la plus pauvre du pays.

Behind The Scenes
Dans les coulisses

Ironiquement, Svetlana Barandich, qui représente Anna, a participé à un tel événement il y a plus de 20 ans. Et une actrice que nous avons auditionnée pour le rôle de la traductrice nous a dit qu’elle avait récemment été embauchée comme traductrice pour l’un de ces événements. Elle a dit que, comme dans la scène correspondante dans Anna, elle inventerait des conversations et que «tous les hommes et toutes les femmes étaient toujours du signe Lion », car c’était le seul signe astrologique pour lequel elle connaissait le mot anglais.

C’est une grande histoire d’espoir et de désespoir, que j’ai essayée de capturer de manière aussi rééelle que possible.

Dekel Berenson est un écrivain, réalisateur et membre de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences. S’inspirant de voyages dans plus de soixante pays, Dekel explore les problèmes sociaux et humanitaires du monde réel. Son film ‘Anna’ a été créé en compétition au 72e Festival de Cannes, a remporté le prix du meilleur court métrage britannique aux 22e prix BIFA et a été sélectionné pour un BAFTA. Son court métrage, ‘Ashmina’, a remporté de nombreux prix, dont celui du meilleur court métrage au 59e Festival du film de Cracovie et du meilleur court métrage d’action en direct au 36e Festival du film de Jérusalem, qualifiant le film pour les Oscars. Il travaille actuellement sur son premier long métrage.

Le court métrage Anna de Dekel Berenson.

Close
Sign in
Close
Cart (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.



Currency


X