La mutation de la société s’est accélérée depuis l’arrivée du numérique. Cette évidence se matérialise par exemple par la fermeture d’une multitude de boutiques physiques (les “brick and mortar“, briques et mortier en français, désignant une économie traditionnelle).

Luci Benude

Ce phénomène est flagrant avec plus de 6000 magasins fermés en 2017 sur le territoire américain. Des rues entières sont dévastées et un pan de l’économie se trouve dilapidé.

La France est aujourd’hui au cœur de la stratégie du géant Amazon qui vient concurrencer les commerces traditionnels et aussi les supermarchés avec des produits frais.

Grâce à une logistique efficace, la livraison, dans certaines zones, se fait en moins d’une heure et le géant d’internet a lancé un nouveau service se targuant de livraisons dans le salon des clients.

Comme les achats se font en un click on peut dire que la compulsivité des internautes bat son plein.

L’entreprise change le monde grâce à l’innovation.

Luci Benude

Le domaine de la mode n’est pas épargné, les boutiques ferment et les modèles économiques changent.

Certaines marques n’ont plus de boutiques en propre et quand les multimarques disparaissent, il ne leur reste plus qu’internet, mais dans ce cas le contact direct est perdu.

Un des remèdes réside dans la création de “pop-up stores“, terme du marketing pour désigner un magasin éphémère dans le cadre d’un nouveau modèle économique florissant.

En restant dans cette logique, plus orientée vers la mode, BENUDE va à la rencontre des créateurs pour évaluer leur situation et leur proposer une multitude de prestations de services, adaptée aux tailles respectives de leurs entreprises.

Comment avez-vous commencé ?

Je suis née à Salvador de Bahia, ville brésilienne, écrin de nombreux artistes. Ville où je me berçais de rêve de mode parisienne; je prétendais, enfant, accueillir toutes les grandes marques, et fis quelques pas sous leur couvert, caracolant mannequin dans le fol enthousiasme de mes jeunes années. A Paris venue, je n’ai pu que me projeter dans la confection du Blog Magazine Benude.

Parlez-nous de votre boutique ?

Non pas une boutique, mais une vitrine signalant ma présence à Paris, capitale de la mode, où je viens aborder des créateurs désirant confirmation auprès de l’élite d’une belle clientèle et ce avec le soutien de la presse.

Quelle est la signification de Benude ?

C’est mon nom de famille; peu courant à vrai dire. Il figure l’histoire de mon père espagnol, immigré enfant au Brésil pendant la guerre d’Espagne. Son nom exact étant Bermude, lequel fut un tant soit peu transformé par l’administration brésilienne.

Que proposez-vous aux créateurs ?

Nous réalisons des prises de vues pour les catalogues produits ainsi que des séries éditoriales, la création de sites internet et surtout nous n’oublions pas de présenter les créateurs dans toute leur originalité.

En quoi consiste votre évènement Pause Café ?

Il permet au créateur de présenter ses produits, de disséquer intelligemment sa marque et de discourir avec des invités ciblés.

Parlez-nous du magazine ?

Ici encore, nous essayons d’être différents, hors des standards de la presse et nous déployons aussi nos ailes hors de France.

Quels sont vos projets ?

Nous élargir en tout domaine. Des surprises sont à venir dans la prochaine édition !