Franky Zapata Flyboard Air

FRANKY ZAPATA, LE SUPER HÉROS

Franky Zapata, né à Marseille, est un pilote professionnel français de moto marines reconverti dans les affaires et inventeur du Flyboard. Après 2011, tous ses efforts se concentrent sur le développement et la fabrication du Flyboard et du Flyboard Air ; il réussit l’exploit de traverser la Manche, avec une escale de ravitaillement, le 4 août 2019. Crédit Photo Zapata.

Le 6 mars 2020, Franky Zapata participe à l’évènement TEDxIVC en Californie dont le thème est la modification de la perception humaine. Il existe une vaste gamme de pensées et d’idées puissantes qui remettront efficacement en question nos perspectives sur la vie, mais elles sont cachées aux yeux du public en raison de la faible attention du grand public. Il est impératif qu’elles soient mises à l’honneur.

Les participants sont : Abbey Gibb, Avijah Scarbrough, Franky Zapata, Jenny Dorsey, Mark Weinstein, Michael Jones, Miru Daru, Robert Incelli, Skai Jackson, Toby Corey, Wadi Yakhour et Mark Prizmic. TEDxIVC et tickets (59$).

TEDxIVC

Vidéo Zapata

Je ne prends pas de décisions qui aillent dans le sens de la rentabilité, seulement dans le sens de ma passion.

Franky Zapata

Franky Zapata, depuis quand rêviez-vous de voler?

Depuis mon plus jeune âge, je poursuis le rêve de pouvoir voler. Dans cette optique, j’entreprends une formation dans le but de devenir pilote d’hélicoptère. Malheureusement, cela ne se réalisera jamais puisque je découvre que je suis daltonien. 

Quels sont vos super héros, lesquels vous ont inspirés?

Plusieurs personnes venues de mondes bien différents m’ont inspiré. Marty McFly de « Retour vers le Futur » a été l’élément déclencheur à mon idée de création de Flyboard à eau. Je suis un grand fan de Marvel, c’est donc Iron Man qui m’a motivé à poursuivre mon projet de Flyboard Air. Louis Blériot m’a motivé à me surpasser et à tenter la Traversée de la Manche.

Comment est né le Flyboard?

N’ayant jamais oublié mon rêve, et avec une excellente connaissance des Jets Ski, j’ai inventé, le tout premier Flyboard à eau. Cet engin à sustentation hydropropulsé connaîtra un succès retentissant et permettra au monde de découvrir l’incroyable sensation de voler sur une planche.

Au moment du lancement commercial, quel a été le niveau d’engouement?

L’engouement a été très présent. Nous avons vendu 15.000 machines mondiales depuis 2012. La plupart des clients à ce jour sont des bases de location.

Comment est né le Flyboard Air?

A la suite de cette réussite incontestable du Flyboard à Eau, une seule idée ne me quittera plus, celle de retirer le tuyau connectant le Jet Ski au Flyboard à eau afin de disposer d’une planche entièrement autonome. J’entreprends alors des recherches, plus motivé que jamais avec l’idée que rien n’est impossible. Après de nombreux essais, la planche Flyboard Air volera pour la première fois en 2016 et ceci n’est qu’un début dans mes projets.

Les difficultés rencontrées auraient-elles pu vous décourager?

Les difficultés que j’ai pu rencontrer ne m’ont jamais arrêté bien au contraire elles m’ont poussé à améliorer mes inventions et à montrer à tout le monde de quoi j’étais capable.

Les vols aux USA vous ont-ils apportés quelque chose de nouveau?

Il y a moins de réglementations aux USA qu’en France. J’ai la liberté de voler ou je veux et quand je veux tout en respectant la réglementation qui est différente de la France. Ce qui est plus fun !

Vidéo Devin Supertramp

Avez-vous un jour rêvé de traverser la Manche ou encore de faire partie du défilé du 14 juillet?

Le 14 Juillet est un évènement très important pour la France et ça a été un honneur de pouvoir y participer. En ce qui concerne la Traversée de la Manche, je peux clairement dire que j’ai réalisé mon rêve de pouvoir voler et relier deux pays avec mon Flyboard Air.

Le Flyboard Air au 14 Juillet, a quelque peu renvoyé l’armée dans une autre dimension?

Je ne suis pas un super héros mais il est vrai que ce genre d’invention pourrait pourquoi pas moderniser l’Armée.

Pouvez-vous nous décrire votre sensation de vol devant les armées, sur les Champs Elysées?

C’est toujours très impressionnant de voler pour ce genre d’évènement et surtout au-dessus de personnes qui ont choisi de consacrer leur vie à défendre notre pays. C’est très stressant de se dire qu’on va faire le show devant les chefs de différents Etats.

Traverser la manche, n’avez-vous pas eu l’impression de vous transformer en avion?

J’ai plutôt eu la sensation de me transformer en oiseau car je n’ai pas de cockpit.

Pouvez-vous nous décrire votre sensation de vol au-dessus de la Manche?

Quand je suis dans les airs je me sens libre. J’aime cette sensation de vitesse. Une fois élancé j’ai l’impression que rien ne peut m’arrêter.

Vidéo « Etoile Noire » Julian Nodolwsky

Avez-vous d’autres défis?

J’aimerai être encore plus rapide, pouvoir voler plus haut et plus longtemps. C’est pourquoi je travaille continuellement dans l’amélioration de mon Flyboard air.

Le Flyboard est très compact, y a-t-il eu un travail important de miniaturisation et des difficultés vis à vis de la puissance nécessaire?

La plus grosse difficulté a été de respecter le cahier des charges. On voulait créer une sorte de surf ou skate board volant. Passé le poids des 5 kg on était hors projet, on s’est battu entre ce qu’on voulait faire et ce qui était faisable.

Les composants ont-ils été développés spécifiquement pour le Flyboard Air, où existe-t-il par exemple des réacteurs et stabilisateurs de cette taille?

Il n’existe pas de stabilisateurs de cette taille, ils ont donc été conçus pour le Flyboard Air par nous-même. En ce qui concerne les réacteurs, nous avons commencé par utiliser des moteurs de radio modélisme (qui fonctionnaient très mal). A ce jour, nous créons nos propres réacteurs.

Comment avez-vous balayé plus de 60 ans de recherche dans le domaine du transport individuel?

Je ne sais pas si on a balayé 60 ans de recherche. Je pense plutôt qu’on s’en ai servi et on a essayé d’améliorer, de rajouter nos nouvelles technologies, notre créativité et notre savoir-faire.

” Passion, travail et décisions ” : comment avez-vous réussi à mélanger ces 3 ingrédients qui vous ont réussi?

Ma passion prend 80% de mon activité. En ce qui concerne ma prise de décision, quand je ne sais pas quoi faire, je prends ce qui va dans le sens de ma passion pour rester le plus libre et le plus fair-play possible. Je ne prends pas de décisions qui aillent dans le sens de la rentabilité, seulement dans le sens de ma passion.

Que pouvez-vous nous dire au sujet de votre voiture volante ?

A l’heure actuelle je ne peux pas dire grand-chose ☺. La voiture volante est un mélange entre un drone et une voiture de Formule 1. Mon équipe et moi-même y travaillons sans relâche afin de pouvoir vous la présenter très prochainement.

Franky Zapata pour BENUDE Magazine

L’homme qui vit mon rêve… / J’investirai là-dedans ça pourrait être énorme / Cascadeur, expert en sports extrêmes, ingénieur aérospatial, ingénieur mécanicien, ingénieur électricien… cet homme est un génie absolu s’il est le seul créateur de cette bête. / J’ai beaucoup d’argent… où puis-je en acheter quelques-uns? Merci.

Différents commentaires au sujet de cette vidéo !

Flying reve Franky Zapata film Julien Nodolwsky
Flying reve Franky Zapata film Julien Nodolwsky

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close

Sign in

Close

Cart (0)

Cart is empty No products in the cart.

BENUDE MAGAZINE

for fashion designers



Currency


X