En 2013, Thomas Drischel quitte la fonction de directeur qu’il occupe aux Galeries Lafayette pour réaliser un rêve d’enfant : apporter sa touche personnelle aux silhouettes masculines et féminines en créant Robert Kerr, marque dédiée aux accessoires de luxe (cravates, écharpes, foulards…) dans un raffinement hérité de son grand-père, Robert Kermabon (1921-2009).

Dans les années 1950, cet ancien marin avide de découvertes et de rencontres embrasse la carrière de maître tailleur en la prestigieuse maison Hogg’s and Son, installée au 34 Sackville Street, à deux pas du fameux Row dédiant sa vie à la sublimation des étoffes pour gentlemen exigeants.

Il transmet sa passion pour le style, les matières nobles et le précieux savoir-faire artisanal à son petit-fils qu’il initie à la couture sans imaginer alors qu’il créera la marque Robert Kerr, un demi siècle plus tard, prouvant que luxe et élégance riment avec authenticité, passion et tradition.